Démarche

Les portraits

Pat Cantin aborde comme sujet, le portrait abstrait, semi-figuratif ou, « l’anti-portrait ». L’artiste travaille autant avec l’huile, l’aérosol et l’acrylique dans chacune de ses toiles. Chaque médium apporte une essence différente à l’œuvre et permet d’aller plus loin dans l’expression de son art. 

“Je peins directement avec les main sur la toile. J’aime sentir la matière me glisser entre les doigts pour la sculpter par la suite, à mon gré. L’intermédiaire d’un outil comme le pinceau ou la spatule ne me permet pas d’avoir le contrôle total sur mon geste.”

Le défi est de sentir l’émotion du personnage autrement que par les traits du visage ou l’expression directe. Le spectateur doit faire l’exercice de regarder ailleurs dans l’oeuvre pour y trouver ses repères habituels. L’interprétation du portrait est perçue très différemment d’une personne à l’autre.

Les chaises

La trace laissée sur les objets de notre environnement est invisible mais bien réelle. Chacun de nous y déposons, sans le savoir, une parcelle de soi. Je me concentre sur l’objet le plus usuel de notre vie; la chaise en métal, utilisée parttout et en toutes circonstances. Nous y déposons beaucoup de choses, notre corps bien entendu, mais surtout une charge voire une surcharge émotionnelle.

Je démontre par l’entremise de mes chaises, que toute personne a une incidence directe avec son entourage. Chaque mot, chaque geste posé par quelqu’un envers un autre influence qui nous sommes. La chaise devient ici un médiateur pour nous faire comprendre visuellement ce que peuvent faire les traces laissées par les autres sur soi, positivement comme négativement.

Mes installations et mes œuvres rendent palpable par nos sens, le trop plein accumulé par ces chaises. Je les fais parler, saurez-vous les entendre?

Pat Cantin chaise dessin